Les 10 règles pour bien investir dans l'immobilier en région outre-mer

Les 10 règles pour bien investir dans l'immobilier en région outre-mer

Investir en région outre-mer présente différents avantages pour les investisseurs de la France métropolitaine. Comme dans tout secteur d'activité, l'investissement dans la pierre requiert la prise en considération d'un certain nombre de principes. Voici 10 règles pour bien investir dans l'immobilier des DOM-TOM.

Les 3 principales règles

L'étude de marché est la première règle à respecter avant d' investir dans l'immobilier de la région outre-mer. Il s'agit de choisir l'emplacement pour l'investissement en consultant différentes annonces immobilières. Cela permet de connaitre les prix pratiqués ainsi que le taux de vacance de logements.

La sélection d'un quartier porteur est également une règle importante dans une perspective d'investissement locatif. Il convient d'opter pour une zone où il existe un accroissement continu de la population. L'endroit parfait pour l'achat d'un bien immobilier doit se trouver à proximité des commodités (commerces, écoles, etc.) et des transports en commun.

Acquérir un bien qui plait à son propriétaire est la troisième règle. C'est en effet l'une des clés principales de la réussite d'un investissement dans la pierre. Il faut que le bien soit situé dans un quartier qui fait bon vivre afin de voir l'avenir sous les meilleures conditions. Cette situation est essentielle dans un investissement locatif puisque la première impression amène souvent le déclic chez les futurs acheteurs.

3 autres règles importantes

Diversifier les projets de placement est essentiel pour investir dans l'immobilier locatif. Cette diversification est utile pour éviter les risques sur un même type d'investissements : loyers impayés, vacance longue du logement, etc. Le mieux est d'acheter des biens de tailles différentes dans diverses zones afin de minimiser les risques.

Commencer petit à petit dans ses investissements est la bonne démarche à suivre. Il ne faut surtout pas se précipiter car la réalité est souvent assez loin de la théorie. La patience est donc de mise quand on investit dans l'immobilier dans les dom tom.

Espérer une rentabilité juste et non illusoire permet de ne pas être déçu. La prudence est de rigueur. Il faut penser à un rendement de l'ordre de 3 à 4% par an si l'on décide de louer le bien ou même de la vendre. Il faut donc analyser tous les critères qui rentrent en compte dans le calcul de la rentabilité de l'investissement.

4 dernières règles

Voici les 4 dernières règles qui bouclent notre top 10 avec des principes secondaires et non moins importants. Bien sélectionner le locataire est évident pour un investissement locatif : statut, personnalité, etc.

Pour mettre toutes leurs chances de leur côté, un grand nombre d'investisseurs choisissent de passer par un gestionnaire locatif. Une structure spécialisée se charge de toutes les formalités ainsi que du recouvrement de créances.

Penser à la garantie de l'investissement est l'idéal car il est crucial d'assurer les revenus locatifs. De plus en plus de locataires se trouvent en situation délicate et n'arrivent plus à payer leur loyer. Il est donc judicieux de souscrire une assurance spéciale.

Dernière règle et non la moindre : penser à la défiscalisation ! En effet, les investisseurs en outre-mer bénéficient de dispositifs d'allègement fiscal. Il existe des sociétés comme ECOFIP pour les aider dans le financement d'investissement de défiscalisation. ECOFIP est l'un des leaders dans le montage en loi Girardin.

Articles

Défiscaliastion : pourquoi investir l'immobilier en dom tom

L'investissement dans le secteur immobilier dans les territoires et secteurs des dom tom est très intéressant pour les contribuables de l'Hexagone....